Sukhi Home

Catherine avec les enfants handicapés de l'école SERC (Special Education and Rehabilitation Center for Disabled Children) Kathmandu .


DONNEZ DE TOUT VOTRE COEUR!

MERCI à tout les sponsors qui ont déjà versé un don!!

Les petits ruisseaux forment de grands et puissants fleuves!





Mon histoire

Jamais je n'aurais pensé à en quête d'aventures lors de mon premier voyage au Népal en avril 2008 à que j'y trouverais autant d'amour. Un amour qui allait, littéralement et définitivement, transformer ma vie!

A cette époque, j'étais tout sauf une voyageuse expérimentée... Je n'étais même jamais
sortie d'Europe... Le « choc des cultures » me frappa donc dés mon arrivée dans la capitale, Katmandou. Ce que je vis là défiait toute imagination! La misère y est criante à la majorité des gens ont peu de choses ou rien du tout. Il n'existe aucun filet de sécurité sociale pour les plus faibles de la société et tout cela fait du Népal le pays le plus pauvre d'Asie du Sud-Est.

Pouvez-vous vous imaginer ce que j'ai ressenti quand j'ai vu des enfants mendiants dans un état pitoyable, couchés dans les rues, tout seuls, abandonnés.. ?! Ils mendient
pour survivre, pour avoir un peu d'argent pour pouvoir manger... ou se droguer. Beaucoup sniffent de la colle pour oublier la faim et beaucoup d'autres finissent dans la criminalité et la prostitution. La plupart décédent vers l'àge de 15 ans... Le simple fait de survivre est déjà pour eux tout un combat.

A cet instant, j'ai su ce qu'il me restait à faire!
A mon retour en Belgique, j'ai décidé d'agir. J'ai créé l'ASBL SUKHI HOME, j'ai
vendu ma maison (qui était bien trop grande) et j'ai lancé une campagne de récolte de fonds pour aider les défavorisés du Népal.

En langue népalaise, SUKHI signifie « heureux à long terme ». Et c'est précisément
là, le but de SUKHI HOME : bâtir un foyer sûr pour tous les défavorisés et ceux qui n'ont pas de toit au-dessus de leur tête.

Puis vinrent les tremblements de terre d'avril et de mai 2015...

SUKHI HOME a lancé un « Fonds d'Aide » et contribue désormais à la
reconstruction de ce pays durement touché, oû tant de familles sont maintenant brisées et vivent dans une misère plus grande encore.

AIMER, C'EST DONNER

DONNER, DE TOUT VOTRE COEUR!

Je vous remercie chaleureusement
Catherine MAES

 
 
 
 

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience de navigation.

OK